Connect with us

Cannondale Topstone: « quand on partait sur les chemins… »

Les vélos

Cannondale Topstone: « quand on partait sur les chemins… »

Cannondale Topstone: « quand on partait sur les chemins… »

Voici un vélo que l’on croirait taillé pour la French Divide, une course ultra-longue distance de la Flandre au Pays Basque empruntant la plupart du temps de magnifiques chemins que l’ont pourrait croire réservés aux VTT ou à des randonneurs à pieds. Le Cannondale Topstone est un vélo de type gravel, un vélo qui emprunte l’allure des montures de course, mais dont les caractéristiques lui permettent de s’épanouir pleinement sur des sentiers poussiéreux, boueux ou gravillonnés.

Le gravel, hybride du vélo de route et du VTT

Le vélo Cannondale Topstone est une invitation à bourlinguer sur de longues distances, grâce à une position de pilotage confortable, assez droite. Le cintre typique des vélos gravel participe également au confort de l’ensemble grâce à sa forme évasée et à sa largeur plus importante. Et dans la même logique, Cannondale a équipé son gravel de pneus WTB Nano TCS de 40mm aavec un crantage inspiré des VTT. Autre apport venant du monde du VTT: la présence de freins hydrauliques à disque, garantie d’un freinage de qualité même par temps humide. 

Cannondale Topstone: avec SRAM ou Shimano?

Conçu en auminium, le Cannondale Topstone est décliné en 3 versions: Sora, 105 et Apex 1, selon les groupes montés. La version Sora constitue l’entrée de gamme avec un prix affiché à 999€. A ce tarif, on dispose d’un vélo équipé de freins à disques et d’un groupe Shimano Sora avec double plateau (46 et 30 dents) et une cassette arrière de 9 vitesses (11×34).

La version 105 (1799€) est équipée – vous l’aurez deviné – d’un groupe Shimano 105, avec sa cassette de 11 vitesses (11×34) et la version Apex 1 (2199€) permet de bénéficier du groupe SRAM Apex 1. Cette dernière a la particularité de disposer d’un mono-plateau de 40 dents et d’une cassette arrière allant de 11 à 42 dents. Imaginez un peu: avec un braquet de 40×42 et des pneus de 40, on obtient un développement de 2,03 mètes. Cette configuration ressemble énormément à ce que l’on peut trouver sur un VTT.

Mono-plateau: contrainte ou liberté?

Le mono-plateau est un véritable contre-pied à l’inflation du nombre de pignons (Campagnolo propose actuellement un système à 12 vitesses!). SRAM part du principe qu’un nombre infini de vitesses ne répond pas forcément à un impératif pratique. Personne n’utilise l’intégralité des braquets proposés, on a toutes et tous nos combinaisons préférées pour garder un coup de pédale efficace. Ce qui importe c’est plutôt d’avoir un nombre de pignons et de dents adapté à sa pratique. Inutile, en effet, d’avoir un développement de 2,03m si l’on ne s’aventure jamais sur un chemin escarpé.

Quelle que soit la version choisie, le gravel Cannondale Topstone est taillé pour les sorties au long court. On peut y monter jusqu’à 4 porte-bidons. Ce qui n’est pas du luxe si l’on souhaite emporter une saccoche de cadre. Il est également possible de fixer un garde-boue et un porte-bagage à l’arrière.

Plus d’informations sur cannondale.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Les vélos

Advertisement

Articles populaires

Facebook

Mots-clés

To Top
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE